AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les libellules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: les libellules   Sam 2 Fév - 15:26

P R O L O G U E



« Lwaxanna, mange… Ta surprise t’attend…
- Je veux ma surprise tout de suite…
- Mais elle a raison cette petite… C’est mieux les surprises…
- Ma marraine… »
A l’entrée de la dame au chapeau extravagant, la petite fille était pratiquement tombée de sa chaise de joie pour se précipiter vers elle… Cette dame s’était accroupie et avait ouvert les bras pour la recevoir et la soulever délicatement pendant que les petits bras l’enlaçaient autour du cou…
« Guinan… »
Luc en était resté confus, le saladier de pâtes à la main…
« On nous reproche déjà de tout lui passer…
- Personne ne vous a jamais rien reproché… Nous savons l’importance qu’elle a à vos yeux… »
L’homme qui suivait l’El Aurienne savait qu’il l’avait remarqué, il savait donc qu’il devait jouer franc avec lui, et s’assit à la table…
« William Riker, auriez-vous besoin de nos compétences ? »
Un sourire se dessina sous la barbe…
« Où est Lucille ?
- Elle se régénère… Elever un enfant est une occupation à plein temps… »
Guinan, pendant ce temps, avait assis l’enfant, qui affichait un air ravi, devant son assiette et lui avait redonné sa fourchette…
« Nous allons vous proposer un petit voyage… à Paris… au début du XXIe siècle…
- A notre époque ? Les Vulcains ont raison, vous êtes illogiques… Nous risquons de rencontrer la famille de Lucille…
- Et celle de votre double de cette réalité…
- Elle vivait près de Lille… Ecoutez… Nous montrons que nous voulons vivre en paix…
- Nous connaissons vos difficultés à vous réintégrer dans la vie humaine… Un rapport d’Angus Majel dit que cette enfant ne peut que vous aider à ne pas rester dans votre bulle…
- Je veux aller me promener…
- Guinan ? »
Luc avait pris un air fatigué…
« Je m’en occupe… Viens ma chérie…
- Princesse !
- Oh oui, tu as raison… Tu es une princesse… Ta maman est une Reine… Il y a des histoires de grandes personnes, ici… Viens… »
Ils les avaient regardées sortir, Will remarqua le regard de père sur la petite fille dans l’œil de Luc…
« Ca risque d’être dangereux, surtout pour elle… Si vous acceptez de venir, vous l’emmènerez, n’est-ce pas ?
- J’ai attendu si longtemps de vivre ces moments… Je ne veux pas en manquer un…
- Vous l’auriez vu à sa naissance, vous auriez vu un père complètement fasciné par son bébé… Il a fait le tour du service maternité, fier comme un pou avec la petite dans les bras… Encore une menace Borg, capitaine ? »
Elle était entrée silencieusement, comme une habitude… Les câbles crâniens qu’elle arborait sereinement mettaient Will encore un peu mal à l’aise…
« Encore une… Etre mère vous va bien… A croire que les exercices difficiles vous rendent encore plus charmante…
- Vous croyez que vos flatteries me convaincront plus facilement ? »
Elle s’était laissée enlacer par son compagnon qui s’était mis à la regarder avec désir…
« Ne dit-on pas en France dit qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ? Starfleet a encore besoin de vous…
- Et comment comptez-vous remonter le temps ?
- Technologie Borg… Un tunnel de transdistorsion… Des ingénieurs équipent le Titan en ce moment, mais nous avons besoin de votre perfectionnisme pour les réglages… Le lieutenant Delaunay n’a pas vos souvenirs…
- Et vous avez besoin de notre sensibilité Borg pour les pister et les devancer… Et pourquoi Paris ?
- Nous n’en savons pas plus… Venez le découvrir avec nous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Dim 3 Fév - 22:59

P R E M I È R E P A R T I E





Les trois rais de lumière s’étaient élargis, pour se fixer et faire découvrir deux femmes coiffées et un homme portant une fillette dans ses bras, pour la tenir tranquille… Ce fut Deanna qui les accueillit…
« Je veux descendre ! Papa, lâche-moi ! »
Ses mains avaient beau le repousser, il la tenait fermement…
« Tu promets de rester ici ?
- Je vais avec Guinan… »
A son nom, l’El Aurienne s’était approchée avec son grand sourire…
« Confiez-la moi…
- Vous allez encore lui passer ses caprices ? »
Il avait posé l’enfant… Elle lui avait adressé un sourire mutin pour regarder ensuite la petite fille…
« Vous, vous devriez en faire… Vous la couvez trop… Donne-moi la main, ma princesse Lwaxanna… »
L’enfant ne se fit pas prier… Deanna était partagée entre l’éclat de rire et la consternation… Luc semblait prendre son rôle de père au sérieux, elle espéra que de vieilles habitudes Borg ne remontent pas à la surface et ne nuisent à l’enfant… Et comme d’habitude, Guinan tentait de lui faire comprendre le problème…
« Guinan… Elle semble vous avoir adoptée…
- Personne ne me résiste… »
Un autre grand sourire qui fut cette fois-ci adressé à Lucille… qui affichait un sourire de Joconde et s’était laissée approcher par Luc, à la mine un peu déçue…
« Deanna ? Le capitaine nous attend, je suppose… Guinan ? Vous l’emmenez au… mess ? Vous réussirez peut-être à la faire manger sans que ça tourne au cirque… et la coucher ensuite, nous risquons d’être longs…
-Oui, Will nous attend… Vous faites confiance à Guinan ?
- Vous avez une meilleure solution ? »
Elle regarda la mine ravie de la fillette… Non, il n’y avait pas meilleur choix comme nounou… Ce fut d’un sourire de soulagement qu’elle répondit :
« Venez… »



* * * * * * * * * * * * * * *



« Vous allez finir par prendre vos habitudes sur le Titan…
- Nous désirons d’abord voir grandir Lwaxanna… Nous n’avons pas changé d’avis depuis la dernière fois, il y a trois ans…
- Je m’en doute… Les commandes du tunnel ont été installées sur la passerelle…
- On… ne met pas tous ses œufs dans le même panier, capitaine ? Vous jouez peut-être avec des jouets trop compliqués pour vous… Cette mesure que vous pensez de sécurité sera peut-être inefficace…
- On peut toujours essayer…
- Là, vous vous lancez dans le jeu de hasard… Nous ne comprenons plus cette fascination pour l’aléatoire….
- C’est bien pour ça que nous avons besoin de vous…
- Très bien… Allons voir cette console… Et je suppose que le lieutenant Delaunay attend l’un de nous… Luc ? Je crois que ma place est plus adaptée sur la passerelle…. »
Le sourire sous la barbe approuva le choix…
« Vous vous comportez toujours comme la Reine Borg…
- Je suis une Reine Borg… »




* * * * * * * * * * * * * * * *




« Lwaxanna… Essaie de jouer en silence… »
L’enfant se tenait sous la console, ses poupées de chiffon dans les bras, Luc s’était penché vers elle…
« Elles se disputent, papa…
- A toi de les faire taire… Nous travaillons à préparer le voyage… Tu avais promis de ne pas déranger…
- Je ne veux pas rester dans les quartiers…
- Alors raconte ton histoire dans ta tête…
- Comme quand tu parles avec maman ?
- Oui, ma princesse… »
Le lieutenant Delaunay afficha un sourire tendre pour s’adresser à l’ex-drône…
« C’est difficile d’élever un enfant, n’est-ce pas… Et pourtant, je ne vois pas assez mon petit Martin, je regrette de ne pas passer assez de temps à le voir grandir…
- Si vous voulez le retrouver au plus vite, dépêchez-vous de régler les injecteurs des moteurs à impulsion… lls ne sont pas en phase avec les relais des bobines de transdistorsion…
- Ah ? Exact… Pas de problème, c’est juste une histoire d’alignement… »

Sur la passerelle, Lucille paramétrait la console de contrôle, houspillait Will Riker, qui transmettait les ordres aux services concernés d’un air résigné, sous les regards anxieux de Deanna et Guinan qui s’inquiétaient de la voir aussi tendue…
« Lwaxanna ? Tu es sage ? »
La voix de la petite fille résonna dans le commbadge…
« Mamaaaaan ! J’embête pas papa…
- Bien, ma princesse, continue… Tu appuies sur la broche qu’on t’a donnée si tu veux m’appeler, tu le sais n’est-ce pas…
- Oui maman…
- Guinan a raison… Vous l’étouffez, cette petite…
- Désolée, Deanna… On nous a privés de notre fils… Et nous voulons la perfection pour elle…
- Et laissez Luc faire… Il a tout pour faire un bon père…
- Je sais… Il a toute ma confiance… Elle a insisté pour être avec lui ce matin… Et pourtant je m’inquiète… »
Deanna sourit d’une manière qu’elle espéra réconfortant…
« Si elle se met à ressembler à celle qui vous a inspirée, ne vous en faites pas trop… »
Guinan s’était levée, un grand sourire aux lèvres, et se dirigea vers le turbolift…
« Dites-lui que j’arrive… »


* * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Mer 6 Fév - 12:06

Les moteurs à impulsion n’avaient jamais ronronné aussi régulièrement…
« Lieutenant Delaunay ? Le tunnel est prêt à être mis en action ? »
Ce fut Lucille qui répondit derrière le capitaine assis sur son fauteuil…
« William Riker… Nous persistons à croire que vous utilisez des jouets inadaptés à vos capacités… Bien sûr que le tunnel est prêt…
- Vous préfèreriez la méthode Kirk ?
- Méthode Kirk ? Ah oui… Utiliser le vaisseau comme un projectile pour l’envoyer faire le tour du Soleil… Efficace, peut-être mais très imprécis… Ils ont eu de la chance d’arriver à la fin du XXe siècle comme ils le désiraient… Et d’en revenir… Vous savez que vous ne pourrez pas utiliser vos moteurs de distorsion durant toute la traversée ?
- Ils interféreraient avec le tunnel ?
- Exact… D’après le peu de données que vous nous avez fourni, je suggère que nous arrivions le 13 décembre 2010…
- Pourquoi ?
- Suffisamment proche du solstice d’hiver…
- Les nuits les plus longues de l’année de l’hémisphère nord…
- Et donc plus de temps pour agir discrètement… Et suffisamment loin des fêtes de fin d’année pour éviter la foule inutile…
- Les fêtes de fin d’année ? La foule ?
- William… Noël et le jour de l’an se fêtaient à une semaine d’intervalle… et occasionnaient une grande débauche mercantile… Vous avez l’air de craindre la foule, Lucille… Elle peut nous être utile au contraire pour passer inaperçus…
- Disons que j’ai perdu l’habitude… »
Elle minimise le problème, pensa Deanna… Elle n’eut pas le temps d’approfondir… Le turbolift s’était ouvert sur Guinan avec Lwaxanna en chemise de nuit dans les bras…
« Mamaaaan… Je veux mon bisou avant dodo…
- Mais Guinan a du t’en faire plein, ma princesse…
- Je veux toi… »
Lucille avait pris sa fille pour lui offrir le câlin réclamé…
« Et ton papa ?
- Nous venons de la salle des machines… Tout le monde y a eu droit…
- Mais voilà une petite fille très sociable… Mais qui maintenant doit obéir à sa maman et aller dormir…
- Tu es occupée ? »
Elle eut une petite moue boudeuse qui la fit ressembler encore plus à sa mère…
« Oui… Et quand tu vas te réveiller, nous serons arrivés… Alors dépêche–toi d’aller dans tes rêves… »
La petite fille s’était frotté les yeux… Lucille lui avait déposé deux gros baisers sur chaque joue avant de la rendre à l’El Aurienne, qui eut eu un grand sourire complice face au hochement de tête de la maman… L’enfant s’endormait déjà…
Lucille s’était tournée vers le couple Riker pendant que Guinan s’éclipsait…
« Maintenant nous sommes vraiment prêts… »



* * * * * * * * * * * * * *



« La Lune…Je n’arrive pas à m’y faire qu’elle soit toujours à sa place… »
Luc s’était installé près de sa compagne et semblait fasciné par la planète bleue et son satellite gris…
« Nous sommes le 12 décembre… Je me sens un peu secoué…
- William Riker, vous resterez toujours faible… Soyez humbles, nous n’avons pas changé de continuité historique, le voyage vous aurait perturbé encore plus… Et ils sont déjà là…
- Vous les entendez ?
- Faiblement, mais nettement… Ils ne sont probablement qu’une équipe d’éclaireurs…
- Navigateur ? Senseurs ?
- Difficile à cerner… Il y a beaucoup d’objets géostationnaires, une sphère Borg est capable de se camoufler derrière les signaux radio émis en pagaille…
- Nous sommes visibles ? »
Lucille se précipita sur la console scientifique, sous le regard trop surpris pour réagir de l’officier qui y était affecté, et y entrera une procédure originale…
« Voilà, nous ne le sommes plus pour les satellites de cette époque… »
Will lui lança un œil mi-amusé, mi-contrarié…
« Vous faites toujours absolument ce que vous voulez, n’est-ce pas ? Très bien… Nous descendrons dès que vous serez prêts…
- Dès que Lwaxanna sera réveillée… Et dès que nous aurons effectué nos régénérations… »
Les regards échangés à travers la passerelle furent plus parlants qu’un long discours… Pour cacher son trouble, Will afficha un plan de Paris et de ses alentours…
« Vous avez fait exprès de nous faire arriver la veille… »
Le regard qui se voulait courroucé n’atteignit pas son objectif…
« Je vous accorde six heures…. Nous nous téléporterons à proximité du bois de Vincennes, six heures du matin heure locale… Prévoyez des vêtements chauds… Ca gèle là-dessous…
- Et prévoyez des Cartes Bleues… Avec un crédit d’argent dessus… »



* * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Ven 8 Fév - 20:27

« Prêts pour l’opération « Libellules » ?
- Libellules ?
- Ils ont l’air aussi peu dangereux pour l’instant que ces insectes…
- Vous êtes optimistes… Si vous désirez une autre comparaison, ce sont des fourmis qui agissent comme un nuage de sauterelles…
- Vous êtes optimiste aussi… Vous emmenez Lwaxanna…
- Vous vouliez faire dans la discrétion… Pourquoi voulez-vous qu’on se méfie de deux couples avec un enfant ?
- C’est bien parce Guinan vient aussi… Téléportation ! »

Le jogger qui passa ne remarqua même pas le petit groupe qui apparut à l’entrée de la forêt… On entendait au loin le ronronnement du périphérique…
Malgré les deux pull-overs qu’elle portait sous une doudoune, Lucille frissonna…
« On est loin de la température du Cube… »
Luc l’avait enlacée, mais n’avait pas cherché à se plaindre qu’il avait aussi froid qu’elle… Guinan avait habillé Lwaxanna, encore ensommeillée, dans une tenue similaire à la sienne, jusqu’au chapeau… Will Riker sentit qu’il fallait se décider…
« Deanna ? Nous trouvons un endroit où nous pourrons manger et avancer dans notre recherche ?
- Là… Le Diabolo-Menthe… »
Elle désigna une enseigne de bar près de la station de métro…



* * * * * * * * * * * * * * * * *



« Lwaxanna, veux-tu rester assise… Je veux toujours te voir… »
L’homme qui venait d’acheter un paquet de cigarettes avait tourné la tête au prénom inhabituel, prononcé par cette voix de femme qu’il avait cru reconnaître… Le choc qu’il reçut quand il fit face à une dame noire et aux deux couples assis à une table du bar, la maman au crâne coiffée d’un improbable turban corrigeant la position d’une petite fille d’environ deux ans et demi, le tétanisa…
« Lucille ? »
La jeune mère avait levé la tête, plantant un regard étonné et perçant à l’homme… Le souvenir lui revint d’un bond…
« Etienne… »
Le souvenir se précisa, elle jeta un regard à l’homme assis près d’elle en lui touchant la main, semblant lui confier l’enfant, se leva…
« Etienne… Tu es toujours avec ce poison ?
- Lucille ! Que fais-tu ici ? Tu es portée disparue depuis quatre ans…
- Etienne… si tu savais… »
La femme aux cheveux bruns s’était approchée…
« Lucille ? Ca va ? Luc s’inquiète…
- Je suis la mieux placée pour le savoir, Deanna… Disons qu’Etienne est un ancien « ami »… Il est possible qu’il puisse nous aider…
- Aider ? Comment ça ? Lucille ? Que t’est-il arrivé ?
- Une très longue histoire… Ecoute… La Lucille que tu as connue n’existe plus… Il m‘a fallu souffrir et faire souffrir… Il s’est passé beaucoup plus que quatre ans pour moi… Non… pour Luc et moi… »
Elle s’était retournée, avait jeté un regard à l’homme au bonnet qui semblait guetter le moindre de ses gestes… La petite fille était descendue de sa chaise et s’était précipitée vers Lucille, pour s’accrocher à son pull-over…
« Maman… »
Elle avait pris l’enfant dans ses bras, qui tenta de lui enlever sa coiffure…
« Maman, enlève ton chapeau…
- Non, ma princesse, nous ne sommes pas à la maison… »
Il regardait la mère et la fillette, de plus en plus intrigué…
« En tout cas, il a bien de la chance… Luc ? Luc le chanceux…A croire qu’on a lu trop de bandes dessinées… C’est le père de la petite, n’est-ce pas ? Et tu es encore plus jolie que dans mes souvenirs… Ton regard a changé par contre… Il est si dur…
- Dur ? Etienne… Tu n’as pas le niveau pour comprendre… Et toi ? Que deviens-tu ?
- Je suis resté ambulancier par habitude après ton départ… L’hôpital m’a paru et me paraît de plus en plus sinistre… »
Il avait tenté un geste, elle l’avait bloqué par le poignet…
« Ne te permets pas de me toucher… »
La lueur métallique qui avait enflammé les yeux de Lucille l’avait effrayé… Luc s’était levé brusquement, pour les regarder d’un regard suspicieux… Une conversation silencieuse et la main de Will Riker le firent s’asseoir à nouveau… Etienne céda en essayant de changer de conversation…
« Un jour, j’ai emmené ta mère… Elle avait fait un accident cérébral…
- Pardon ? Où est-elle ?
- Elle est devenue dépendante, elle est chez son père… Lucille…
- Non… Ne t’excuse pas… En s’introduisant dans mes affaires un peu trop loin, elle m’a fait capoter plusieurs histoires… Peut-être pour se venger de m‘avoir eu trop tôt… Tu n’as pas fait exception… Et on ne m’a pas laissé le temps…
- Qui, on ?
- Etienne, je n’ai pas disparu… J’ai été enlevée…
- C’est cela… Par des petits hommes verts…
- Je ne connais aucune espèce à la peau verte…
- Tu deviens de plus en plus incompréhensible… Et lui ? Tu l’as rencontré comment ?
- Trop long, trop difficile à raconter, trop incroyable, trop… Je voudrais plutôt voir ma mère… C’est elle qui a peut-être droit à toute la vérité…
- Tu disparais, tu réapparais comme ça, comme une fleur… Tu tiens à l’achever ? »
Il était inquiet…
« Les affaires de Georges Bauer tournent toujours aussi bien… Par contre, il n’a plus d’héritier… Tu tiens vraiment à la voir ?
- Disons que j’ai quelques comptes à régler… Non… Besoin de dire de ne plus s’inquiéter pour moi… si jamais ils se sont inquiétés… Je vis désormais dans un futur où l’argent ne mène plus le monde… C’est juste le temps de demander à ceux qui m’accompagnent…
- Ils vivent toujours au même endroit… »
Elle s’était retournée, se ravisa…
« D’après toi, quel est le meilleur endroit sur Paris pour installer une… disons antenne un peu spéciale ?
- Euh… La Tour Eiffel ? Elle en a déjà… Une de plus, une de moins… Qui verra la différence ? »
Les autres s’étaient regardés, effarés de tant d’évidence… Le symbole s’imposait de lui-même… Quoi de mieux que la « Dame de Fer » pour les Borg…
« On la verra… Mais trop tard… Quand tout le monde sera devenu des hommes mécaniques… Emmène-nous sur le Champ de Mars, nous allons voir de quoi il en retourne… »




* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Dim 10 Fév - 19:22

Tout au long de la descente par les couloirs du métro, Lucille s’était montrée nerveuse… On l’avait un peu bousculée, elle avait sursauté, lancé un regard métallique qui fit s’écarter les personnes passant auprès d’elle… Sur le quai, la sentant tendue, Luc l’avait enlacée par les épaules, cherchant son regard, y lisant une angoisse montant progressivement…
« Lucille, ça va ?
- Je maîtrise, Deanna… Je ne me rappelais pas que le métro avait un côté cube Borg… »
Avait-elle senti la phobie qui remontait à la surface ?
Cube Borg ? Etienne était perplexe… Tant pis… Tant qu’à inventer une histoire abracadabrante pour justifier son retard à son travail, autant aller jusqu’au bout…
Guinan avait pris la main de la petite fille pendant ce temps, voyant que sa mère avait déjà du mal à s’occuper d’elle-même et son père anxieux…
Il y avait un peu de monde dans la rame qui s’arrêta devant eux… Ils eurent tort d’y pénétrer… Dès que la porte se referma et que le train s’élança, toutes les angoisses de Lucille resurgirent d’un bloc… Elle poussa un grand cri, posa violemment les mains sur les vitres de la porte… Sentant la panique qui envahissait son esprit, Luc l’avait retournée, collée contre lui, la serrant du mieux qu’il pouvait…
« Lucille ! Lucille… »
« Mon amour… Je t’aime… Reprends-toi… Regarde-moi… »
Elle s’était agrippée à ses bras, hurlant de plus belle… Roulant des yeux affolés, elle s’était laissée guider par sa panique et n’avait plus conscience de ce qui l’entourait…
Entendant hurler sa mère, Lwaxanna prit peur et se mit à hurler à son tour et ses larmes jaillirent… Guinan se précipita sur l’enfant pour la prendre dans ses bras…
« Calme-toi, ma princesse, calme-toi… Ce n’est pas la faute de ta maman… Elle est malade… Calme-toi…
- Mamaaaan…
- On redescend à la prochaine… Si on ne voulait pas se faire remarquer, c’est raté… »
Les autres voyageurs se regardaient et regardaient le groupe avec inquiétude et Will était épouvanté de la réaction incontrôlée de Lucille qui tournait au drame… Etienne était décontenancé…
Une fois arrivé à la station suivante, dès que la porte se rouvrit de nouveau, le groupe redescendit rapidement sur le quai, une mère et sa fille toujours aussi choquées…
Luc continuait de serrer Lucille dans une conversation silencieuse, les hoquets succédaient à une respiration sifflante… Lwaxanna continuait de hurler dans les bras de Guinan, qui était allé s’asseoir pour mieux la bercer…
« Mamaaaaaaan…
- Deanna… Je crois que c’était une mauvaise idée, le métro…
- Très mauvaise… Je contacterai Angus pour qu’il voie de plus près cette peur de la foule… Cette sensation d’enfermement, par contre… J’avais moi-même beaucoup de mal à la supporter…
- Qu’est-ce que tu proposes ?
- De remonter… Prendre le bus ? Pouvoir voir l’extérieur est souvent rassurant…
- Et prendre le temps de nous remettre de nos émotions…
- OK… Je vous fais un parcours par le bus… Ce sera un peu moins rapide, mais si on veut ménager nos nerfs… »



* * * * * * * * * * * * * * *



« Vous les entendez ?
- Parfaitement… C’est bien un groupe de cinq éclaireurs… Il y a un poste de maintenance des installations tout en haut, ils ont du s’y faire téléporter directement…
- Téléporter ? Vous vous croyez à la télé ? C’est interdit d’aller dans la pointe de la Tour… »
Le groupe aux pieds de la Tour Eiffel avait beau écarquiller les yeux, ils ne voyaient rien qui distinguait une activité Borg… Etienne continuait d’être perplexe, sa jalousie envers Luc le titillait, il enviait l’attachement profond qui le liait à Lucille et qu’il ne comprenait pas…
« Lucille ? Ca va ?
- Il y a trop de monde…
- Vous voulez un calmant ?
- C’est sans effet sur moi… Rassurez-vous, si vous craignez une crise comme tout à l’heure, je ne me ferai plus surprendre… Je contrôle… Nous contrôlons… »
Elle s’était tournée vers Luc, qui avait posé son regard amoureux dans le sien… Will aperçut l’embarras douloureux d’Etienne, essaya d’y mettre fin…
« Et on fait comment pour les déloger de là-haut ?
- Si on ne peut pas aller par l’intérieur, on peut essayer par l’extérieur… »
Guinan s’était légèrement éloignée avec la fillette, calmée mais excitée par toutes les découvertes urbaines qui apparaissaient à chacun de ses pas… Elles détaillaient un placard publicitaire sur pied… L’El Aurienne était subjuguée par un objet de l’image… Ayant suivi la conversation, elle le désigna…
« On pourrait essayer avec ça… »
Stupéfaits, les deux couples s’entre-regardèrent… pour fixer l’affiche…
« Un Aigle ?
- En taille réelle ? Et capable de décoller ?
- Ca se passe où ?
- Cité des Sciences à la Villette… C’est une exposition… Science et télévision de 1960 à nos jours… »
Will se tourna vers les ex-Borg… Il se sentait comme un gamin en train de préparer un vilain tour…
« Ca m’étonnerait qu’ils nous attendent avec ce genre d’appareil… Si vous vous rappelez comment on pilote ça, ça vaudrait le coup de tenter… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Mar 12 Fév - 21:13

D E U X I È M E P A R T I E





Etienne avait semblé déchiré de devoir quitter Lucille, mais la certitude qu’on l’appellerait dès qu’on aurait besoin de ses services lui avait gonflé le cœur d’espérance, même si ce n’était plus celle escomptée…
Le transfert vers le quartier de la Villette s’était passé sans problème, bien que Lucille était toujours mal à l’aise… Elle avait pris sa fille par la main, sentant comme une menace proche ; habituée à pouvoir courir partout, la petite fille avait du mal à se discipliner à la vie urbaine… L’humanité bruissante autour du groupe continuait de perturber les sens de Lucille, nerveuse, qui continuait de rechercher tous les contacts possibles avec son compagnon…
« Lwaxanna… Regarde plutôt ça… »
Ils s’étaient mis à contempler le transporteur installé à l’entrée de l’exposition… La réplique était près d’être fidèle à sa réalité…
« Excellent… L’intérieur se visite… »
Ils avaient pénétré dans l’habitacle, en avaient fait le tour jusqu’au corridor menant au module commandes… Plusieurs tricordeurs avaient été sortis discrètement… Lucille en avait fait modifier le look pour qu’ils ressemblent à des téléphones cellulaires… Guinan était ravie…
« J’ai toujours rêvé de monter dans cet engin… »
Luc et Lucille s’étaient instinctivement installés dans les sièges pilotes… Lucille avait retrouvé un semblant de sérénité, Luc affichait un air heureux…
« Vous êtes dans votre élément, on dirait…
- C’est magnifique… Ce sont des heures de travail et de précision pour arriver à un tel réalisme… Par contre les moteurs sont vides, aucune énergie…
- Probablement une petite précaution au vu du monde qui tourne autour de cette curiosité… On peut les modifier avec la technologie du Titan ?
- Au départ, ils étaient conçus pour pouvoir voyager plusieurs heures, voire plus d’une journée…
- Nous n’aurons pas besoin d’autant… Vous êtes évidemment les deux plus qualifiés pour piloter… Et nous opérerons de nuit…
- Discrétion, discrétion, capitaine… Les lumières de la ville suffiront largement à nous guider…
- Par contre nous aurons besoin de temps pour convaincre les organisateurs de l’exposition de nous autoriser l’emprunt… Vous croyez que les Borg de la Tour Eiffel nous laisseront vingt-quatre heures, même un peu plus ?
- Le temps n’a aucune importance pour les Borg… Et je le répète, ce ne sont que des éclaireurs…
- Très bien… Deanna et moi, nous nous chargeons des négociations… Vous aviez quelqu’un à voir, je crois ? »
Lucille avait regardé son compagnon, puis sa petite fille…. Une hésitation effrayée était passée fugitivement dans ses yeux…
« Ma mère… »




* * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Jeu 14 Fév - 20:19

L’immeuble cossu parut toujours aussi glauque à Lucille… Elle n’hésita pourtant pas à sonner à la monumentale porte d’entrée, qui faisait face à la grille de la petit cour éloignant la rue… …
« Qui est-ce, Léa ? »
Le vieil homme, sur le palier du premier étage de l’escalier, avait interpellé l’employée de maison qui avait ouvert…
« Des gens qui désirent voir votre fille… et vous voir »
Il était descendu de l’étage, s’était arrêté en voyant le groupe…
« L’infirmière va bientôt arriver, c’est bientôt l’heure de ses soins… Qui êtes-vous ?
- Quelqu’un que son propre grand-père a toujours méprisé et qu’il ne reconnaît plus…
- Lucille ? »
Il s’était redressé par la surprise…
« Tu es portée disparue…
- Et je le serai de nouveau dès que nous aurons réglé le problème qui est la cause de notre venue…
- Comment oses-tu réapparaître après toutes ces années ?
- Je constate que vous vous êtes vraiment inquiété pour moi… Charmant… Ma naissance déjà avait modifié vos projets pour votre fille, n’est-ce pas ?
- Ma fille s’est comportée comme une traînée… Elle était promise à une grande carrière…
- Ah ! Le souci des convenances… Pourtant vous l’avez hébergée dès qu’elle a été incapable de vivre par elle-même… Ma disparition était devenue une affaire classée, n’est-ce pas…
- Tu es venue régler tes comptes ?
- Un peu…
- Tu étais indésirable… Et ton écervelée de mère s’est aperçue trop tard qu’elle était enceinte…
- Dès ma naissance, vous avez tout fait pour m’écarter de votre vie… J’ai passé mon enfance à chercher un geste de tendresse de votre part… et de sa part aussi… Et c’est la cuisinière qui m’a élevée ! »
Derrière le duel verbal, Guinan avait pris la main de Lwaxanna, laissant Luc s’approcher de Lucille…
« Luc… non… Ca ne te concerne pas…
- Elle demandera peut-être à voir sa petite-fille…
- Je t’appellerai à ce moment là… Elle doit prendre son goûter… Grand-Père… J’espère que vous ne refuserez plus un yaourt et quelques biscuits à une enfant…
- Allez à la cuisine… Léa ? Emmenez-les… Et viens… Bien que je craigne une crise cardiaque en te voyant…
- Il m’a fallu apprendre à me battre pour vivre… Et j’étais aide-soignante quand je suis partie… Je connais les gestes de premiers secours… »


« Nathalie… Tu vas bien ? »
La femme qui approchait d’une cinquantaine d’années semblait beaucoup plus âgée… Allongée, le teint pâle contrastant à peine avec les draps, elle avait à peine bouger à l’entrée du vieil homme et de Lucille… Pourtant le regard s’était directement posé sur elle… et l’éclair de surprise effrayée n’échappa pas à la jeune femme…
« Comment dois-je t’appeler ? Mère ? Maman ? Tu me reconnais, n’est-ce pas…
- Veille à ne pas la fatiguer…
- Ce n’est pas mon intention…
- Que désires-tu vraiment ? Tu es devenue si dure… si froide…
- Le contrecoup de l’amour que je n’ai pas reçu étant enfant…
- De quoi te plains-tu ? Tu es là, tu es toi-même mère…
- A quel prix… Vous qui étiez si à cheval sur les bonnes manières, vous devez être bien bouleversé de me voir pour ne pas m’avoir demandé de me découvrir… »
Il l’avait regardé d’un air furieux pendant que la femme implorait du regard… Lucille avait doucement desserré le turban qui ornait sa tête, pour l’enlever avec délicatesse, découvrant enfin ses câbles crâniens qui palpitaient légèrement par l’émotion…
L’infirmière entra à ce moment là, elle en lâcha sa sacoche d’horreur en voyant Lucille…
« Non… Restez… »
Inquiet, mu par un appel mental de Lucille, Luc avait suivi la femme, et lui bloqua la sortie…
Elle avait discuté mentalement avec Luc… Elle se sentait penaude, malheureuse…
« Excusez-moi… Vous n’aurez jamais idée de ce que Luc et moi avons vécu… Mère… excuse-moi… Je ne suis plus la petite fille que tu as mise au monde et qui avait peur de son grand-père, je ne suis plus l’adolescente qui fuguait, je ne suis plus la jeune femme à qui tu as pourri la vie…
- Lucille ? C’est quoi ce déguisement ?
- J’aimerais tant qu’il en soit un… On peut constater… C’est implanté jusqu’au cerveau…
- Qu’espères-tu nous prouver ?
- Nous avons eu trois siècles pour tout prouver… Luc et moi avons assimilé des populations entières…
- Quel est ton intérêt à nous faire du mal ? Pourquoi cette transformation en créature démoniaque ?
- Ce n’est jamais une vocation d’être Borg… J’avais un dernier espoir d’être accueillie avec un minimum de chaleur, je me rends compte que je me suis encore plus éloignée de ceux qui ont le même sang que moi… Par contre, nous sommes venus pour que la Terre ne subisse pas le sort qui nous a unis… Un échec des Borg maintenant ne les empêchera pas de revenir dans quelques temps dans le Montana… Mais qu’ils réussissent et le Voyager n’ira pas dans le quadrant Delta pour aller nous chercher… »
Elle s’était tournée vers son compagnon…
« Nous n’aurions pas du venir…
- Peut-être… Il y a désormais une petite fille qui ne demande qu’à grandir sous les regards aimants de ses parents… Ce que je n’ai pas eu, je dois tout de même le lui donner… Dois-je me réjouir que les Borg m’ait laissé l’instinct maternel ? Parce que visiblement, cet endroit n’est toujours pas pour les enfants…
- Lucille… »
La petite voix qui s’était exprimée de la femme allongée avait surpris tout le monde…. Ce fut Lucille qui réagit la première…
« Mère… Quand je suis entrée dans le cube Borg, j’ai su que je ne pourrais m’embarrasser de mes regrets… Je vous ai pardonné ce jour-là, je savais que mes souffrances atteindraient un point que je ne souhaite à personne… »
Deux larmes avaient coulé, Luc s’empressa d’en essuyer une en lui caressant la joue…
« Enfin… »
Son grand-père avait pris un air contrarié, Lucille avait hésité..
« Il est temps que nous nous en allions…
- Pour ne jamais revenir… Tu voulais nous prouver que tu pouvais vivre sans nous, c’est fait…
- Nous allons faire ce que nous devons… »
Un commbadge avait bipé, la technologie avait intrigué…
« Riker… Nous vous attendons sur le Titan… Nous avons l’autorisation, il ne manque que vos compétences…
- Très bien… Nous n’aurons pas de trop d’une journée, nous arrivons tout de suite… Nous n’avons plus rien à faire ici… Je suis redevenue trop humaine… Je croyais avoir encore de la famille… »




* * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Sam 16 Fév - 19:26

« C ‘est vraiment une lubie de milliardaire, cet engin…
- Qu’il en soit heureux, nous allons lui prouver gratuitement qu’il a eu raison d’être fou… Que croyez-vous, capitaine ? Qu’ils ont inspiré les Ferengis pour inventer leur « « Divine Trésorerie » ?
- Vous avez une langue de vipère, à ce que je vois…
- J’ai aussi grandi à cette époque-ci… »
Installée dans le module pilote, Lucille contrôlait la montée en charge des moteurs pendant qu’elle vérifiait la fiabilité de chaque commande… Elle appuya sur son commbadge…
« Lieutenant Delaunay ? J’attends encore la console de visée du canon laser…
- Je vous l’envoie, il m’a fallu trouver des adaptateurs compatibles… Cela reste une technologie de votre époque, nous allons en faire quelque chose de mieux que ce que vous avez connu…
- Je compte sur vous… »
Luc avait entrepris de vérifier chaque détail de la superstructure et se montrait satisfait de la qualité de la reproduction…
« Où est Lwaxanna ?
- J’ai envoyé Guinan au parc Monceau…. Je suis sûre qu’elle la gave de sucreries…
- Laisse… Nous l’appellerons tout à l’heure… »

« Voilà, nous aurons fini juste à temps… Quelle heure pour l’assimilation de la Tour Eiffel, capitaine ? »
William eut un sourire et lui répondit de la même manière, par le commbadge…
« Vingt-trois heures, ça vous va ?
- Tout à fait… Nous aurons le temps de coucher Lwaxanna…
- Et de lui faire un petit frère ? »
Devant la mine indéchiffrable que Lucille prit pour le regarder, il se rétracta…
« Excusez-moi… » Un temps de réflexion… « Soyez à l’heure…
- L’exactitude est la politesse des rois… »




* * * * * * * * * * * * * * * *



Le propriétaire avait tenu à voir le décollage, Will Riker avait estimé qu’il ne pouvait lui refuser cela… Il avait contacté l’ingénieur qui avait réalisé son rêve pour partager son enthousiasme… Etienne, de son côté, s’était précipité dès qu’on l’avait appelé… La joie de revoir Lucille une dernière fois l’avait emporté sur la déception de son départ précipité et fait oublier les dangers potentiels…
Les trois hommes qui virent les rayons de téléportation s’élargir et découvrir quatre personnes furent surpris… L’un d’eux, finalement ravi, s’approcha du groupe…
« Géniale, votre arrivée… Il ne manque plus que des oreilles pointues… »
Will était inquiet, mais eut un sourire… en regardant Lucille…
« On vous en présentera si vous êtes sage… Et mieux si vous voulez…
- Pas question que je me découvre, capitaine…
- C’est elle qui va piloter ?
- Bien sûr, pourquoi ? C’est Carter lui-même qui l’a formée… Et grâce à moi, elle connaît l’emplacement de chaque boulon… Rassurez-vous, elle ne sera que co-pilote… »
Luc avait failli exploser de fierté envers sa compagne, les regards de tendresse qu’ils s’échangèrent finirent de convaincre Etienne qu’il n’y avait plus d’espoir de la faire revenir à lui…
« Etienne ? Je suppose que tu veux venir ? »
Il eut un sourire jusqu’aux oreilles face au regard ferme de Lucille…
« Cette question… On n’a pas tous les jours l’occasion de sauver le monde…
-Très bien… Il y a une console technique, tu n’auras qu’à suivre les signaux sur l’écran… »
Il eut un regard abasourdi vers le capitaine Riker…
« Elle a vraiment changé… Elle n’était pas aussi carrée avant…
- Carrée… Comme un Cube… Vous avez l’humour des ignorants… Quand on commande un vaisseau spatial très spécial pendant plus de trois cents ans, il reste des habitudes bien ancrées… »

Installés dans le module de pilotage, Luc avait un regard vers sa compagne, puis avait mis en marche les moteurs… Le nuage de poussière soulevé fit tousser les deux hommes restés au sol, vite remis lorsque le transporteur s’éleva dans les airs…
« Ils sont encore plus fous que moi…
- La folie et le génie sont souvent proches l’un de l’autre… Espérons quand même qu’ils réussissent et nous ramènent l’engin entier… »



* * * * * * * * * * * * * * *



L’aigle se rapprochait à petite vitesse du Champ-de-Mars…
« Il n’y avait pas une interdiction de survoler la ville ?
- Si… Mais si vous voulez avoir une chance de réussite, capitaine, nous sommes tout de même en train de passer outre… Comme vous l’avez déjà fait souvent avec votre Directive Première … »
Au ton de la voix, on sentait Lucille inquiète … Will préféra se taire, et son commbadge l’avait interrompu…
« Capitaine ? Ici le lieutenant Delaunay… Une sphère Borg est apparue…
- Une sphère ? Que fait-elle ?
- Nous n’en savons rien… »
Au même moment, dans le module pilotes, un scintillement se fixa sur Lucille, s’amplifia, puis l’emporta…
« Luuuuc… »
La coupure du lien mental bloqua l’ex-Alphan qui se crispa instinctivement sur les commandes du véhicule… Dans un état second, il actionna la procédure d’atterrissage, son subconscient ayant pris le relais de l’urgence pour protéger les deux passagers…
Bousculés, chahutés, Will et Etienne finirent au plancher lors de la mise au sol brutale… Luc affichait un air hagard…
« Luc Picard ? Que se passe-t-il ?
- Ils ont repris Lucille…
- QUOI ? »
Will fut le premier à réagir, actionna son commbadge…
« Vous avez la trace de Lucille ?
- Elle est dans la sphère…
- Téléportez nous directement à l’intérieur, viiite !
- Mais, capitaine…
- Je ne veux pas le savoir ! Trois à téléporter ! »



* * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Lun 18 Fév - 23:59

Choquée, Lucille avait ouvert les yeux sur la vision d’horreur qui avait fait son environnement pendant plus de trois siècles… On lui avait remis une combinaison borg, ses câbles crâniens palpitaient librement…
« Lucille, mon amie, ma soeur… Te voilà enfin de nouveau parmi nous… »
La voix doucereuse résonnait dans sa tête… Allongée sur une table d’opération, attachée, elle réalisa d’un coup le danger… Ses yeux prirent la même couleur verte et métallique de l’ambiance…
« Ma chère… Rassure-toi, ce sera Locutus qui te brisera la colonne vertébrale de ses mains…
- Mais je n’en attends pas moins de lui… Pour l’instant, il y a une Reine de trop… Tu n’aurais pas du revenir à tes origines…
- J’escompte désormais mourir ailleurs que chez les Borg…
- Tu tiens tant que ça à ton Luc et ta fille ?
- Je refuse la fatalité… Il y a aussi des personnes qui m’ont donné le droit de choisir…
- Il faut croire qu’ils tiennent à toi… Ton Luc vient d’arriver… Avec Riker et ton ex-amant… Ils viennent te chercher… Les inconscients…
- Tu crois que je ne le sais pas ? Libère-moi… Si je dois mourir, ce sera debout… Comme ton égale… »
Son lien s’était réactivé… L’angoisse de Luc lui faisait peur… Elle essaya de le rassurer en le guidant vers elle… On l’avait libérée, puis mise debout…
« Tu aimes ton compagnon…
- Et je suis aimée…
- Tu te satisfais de peu de choses…
- J’ai recherché la perfection alors que je l’ai eu près de moi depuis le début… »


Lorsque le trio pénétra dans la pièce, ils furent saisis par la vision de deux Reines face à face…
« Noooooooon… »
Les yeux écarquillés, Etienne fut effondré de voir l’atroce réalité de Lucille… Will lui avait pris le bras, l’avait retenu pour l’empêcher de fuir à toutes jambes…
« Vous commencez à comprendre beaucoup de choses, n’est-ce pas ? »
La Reine s’était approchée, avait détaillé chacun d’eux… Puis s’était arrêté près de Luc…
« Magnifique… »
L’ex-drône s’était tenu digne, en apparence soumis mais prêt à intervenir…
« Luc… Luc… Tu as toujours été un excellent compagnon…
- Le Compagnon a toujours respecté la Reine…
- Et le Compagnon a toujours désiré Lucille… Et a fait d’elle une mère… »
Elle avait pris un air dégoûté…
« Tu as toujours regretté de pas l’avoir été, n’est-ce pas ? »
Elle s’était retournée vers celle qui l’avait interpellée, pointant un index colérique vers elle…
« Tu es la perfection, et tu dois revenir parmi nous ! Les Humains n’accepteront qu’une Reine qui soit des leurs…
- Non ! »
Lucille fit un tour sur elle-même, se précipita sur une console pendant que Luc en faisait autant…
Les cinq drônes de la Tour Eiffel se retrouvèrent téléportés au milieu de la pièce, visiblement interrompus en plein travail…
« Autodestruction programmée…
- Titan… Quatre à téléporter… »
L’explosion du Cube n’apparut que comme une étoile filante dans le ciel de l’hémisphère nord…




* * * * * * * * * * * * * * * * *



Arrivés en salle de téléportation, Luc s’était précipité sur Lucille, qui avait failli perdre connaissance… Il l’avait serrée du mieux qu’il pouvait avec le plus de tendresse possible…
« Je suis là pour toi… Rien que pour toi… »
« Luc Picard, il faudra remettre l’appareil en place…
- Quelle heure est-il en bas ?
- Trois heures… »
Ce fut Lucille, plus blême que d’habitude mais qui avait repris ses esprits, qui intervint…
« Nous y allons tout de suite… Paris a tendance à se réveiller de bonne heure…
- Ca va aller, Lucille ?
- Vous nous téléporterez ensuite directement dans la pointe de la Tour Eiffel, que nous déconnections ce qui a déjà été installé… »
Will eut un soupir de résignation… Puis un sourire… Habituée à être obéie par des êtres sans individualité, elle ne supportait toujours pas la discussion de ses ordres…
« Vous avez deux heures…
- Rendez-vous au mess, pour le petit-déjeuner de Lwaxanna… »



* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Jeu 21 Fév - 14:46

« Mamaaan ! Papaaaaa ! »
Le bol de lait fut renversé lors de la descente précipitée de la petite fille de la chaise, sous le regard désolé de Guinan…
Lucille avait ouvert les bras et s’était légèrement accroupie pour la recevoir, la soulever et la faire tournoyer en tournant sur elle-même…
« Ma princesse… Tu nous a manqué…
- Où vous étiez ?
-A faire des choses de grandes personnes… Mais c’est fini maintenant… »
Guinan s’était résignée, puis avait souri et retrouvé ses gestes de barmaid de l’Avant-Toute et essuyé la table…
« Guinan… Nous devons vous… remercier d’avoir veillé sur elle…
- Mais ce fut un plaisir… Elle a dormi d’une traite cette nuit… Et elle est aussi adorable que sa maman… »
L’entrée de Deanna et d’Etienne les interrompit… Il semblait décidé, mais prit un air emprunté en voyant le couple et l’enfant…
« Nous venons de discuter avec Will… Il rentre avec nous…
- Nous sommes arrivés à un accord… Je vais rejoindre les services médicaux… Ils ont toujours besoin de brancardiers et de personnels de base… Du moment que je peux te revoir…
- Il est hors de question que tu t’immisces dans ma vie…
- Je sais… Je me suis déjà fait une raison… Je sais aussi que j’aurai du mal à trouver quelqu’un de ta valeur… »
Elle l’avait regardé fixement, puis son compagnon, eut une conversation mentale qui l’avait rassurée, puis cherché le contact…
« Soit… Tu auras beaucoup de choses à apprendre…. Il faut que tu saches que nous resterons très différents d’avant… et des autres… Tu as une chance de t’intégrer dans une nouvelle époque mieux que nous, profites-en… Maintenant va dormir, tu as une tête à faire peur… Nous avons le retour et nos régénérations à effectuer… »



* * * * * * * * * * * *


Lucille s’était présentée sur la passerelle tenant la main de sa fille…
« Comment allez-vous ?
- Comme quelqu’un pressé d’aller se reposer…
- Je comprends… »
Will Riker l’avait regardée installer Lwaxanna sur une chaise avec ses poupées, lui demander le silence, puis prendre position devant la console de commande de transdistorsion…
« Vous croyez que le capitaine Picard l’aurait acceptée sur la passerelle ?
- Vous n’êtes pas Jean-Luc Picard… »
Il l’avait blessée…
« Certes… Dites-moi plutôt comment vous avez fait pour tromper l’autre Reine…
- Chaque compagnon n’est lié qu’à une seule Reine… Et Luc est mon compagnon… Elle n’entendait donc pas notre lien spécifique…
- Et c’est quand elle a eu des vues sur lui que vous avez décidé d’agir…
- Elle devait me tuer…
- On doit peut-être vous remercier d’avoir la vie sauve…
- Si vous voulez nous remercier, emmenez-nous sur Betazed dès nous serons sortis du tunnel… Angus Majel et la famille du lieutenant Delaunay doivent déjà nous y attendre… »
Will l’avait regardé avec des yeux ronds…
« Pourquoi ?
- Deanna nous avait décrit leur mariage traditionnel, nous l’avions trouvé très intéressant… Et vous êtes bien sûr tous invités… »
Il avait fini par afficher un grand sourire ravi et approbateur…
« Excellente idée… Dépêchons-nous alors… En avant-toute ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Jojo
2eme Classe
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 58
Localisation : le mans ou uss Normandie
Date d'inscription : 06/06/2007

Votre personnage
Nom: LOMEN Leeta
Niveau de Compétence:
12/20  (12/20)
Expérience Professionnel:
9/120  (9/120)

MessageSujet: Re: les libellules   Jeu 21 Fév - 22:32

E P I L O G U E




« Deux ou trois libellules en vol
Troublaient Lucille
Sur le chemin de son école
En pleine ville
Ces libellules en ville sont folles
Se dit Lucille
Qui les attrape avec un fil
Et puis s’envole… »

La chanson tournait en boucle dans le lecteur et Lwaxanna avait pris l’habitude de la réclamer avant de s’endormir…
Lucille avait pris sa fille dans ses bras, le sommeil ne lui ayant pas laissé le temps de finir d’écouter la chanson…
Angus avait regardé Luc, à l’air pensif…
« Vous l’aimez toujours autant…
- Plus même… Vous êtes toujours en dessous de ce que nous avons vécu…
- Je sais… Vous êtes toujours décidé à vouloir un autre enfant ?
- Cela vous… ennuie ?
- Au niveau psychologique ? Non… Vous vous en sortez plus qu’ honorablement avec Lwaxanna… A son âge, on se moque d’avoir des parents différents tant qu’on est aimé…
- Vous craignez pour plus tard…
- Non plus… Les affres de l’adolescence sont pénibles pour tous les parents… »
Il eut un sourire qu’il espéra rassurant… Pour reprendre son sérieux…
« J’ai reçu le rapport du docteur Martinet… »
Luc avait fini par regarder le Betazoïde…
« Son cortex cérébral a commencé à se dégrader… »
Un temps de pause…
« Oh, c’est très lent… Et tant qu’elle fera ses régénérations régulièrement, le phénomène traversera des périodes de stabilité plus ou moins longues… Mais elles ne lui fourniront jamais les anticorps Borg qui vous étaient injectés lors de votre long séjour dans le Cube… Le cerveau reste encore un organe passionnant mais fragile… Et il est possible que ce soient les dégâts de l’implantation qui aient fini par tuer la reine qu’elle a remplacée…
- Aucun traitement alors…
- Peut-être… Nous ne savons pas… La recherche est en cours… Mais il arrivera toujours trop tard pour elle… »
Il avait pris un air abattu…
« Combien de temps ?
- Nous n’en savons rien… Vingt ou vingt-cinq ans…
- Nous avons déjà vécu plus que n’importe quel humain… Tant qu’on nous laisse le temps de la voir grandir…
- Pas d’acharnement thérapeutique, alors ?
- Angus… Nous verrons en temps utile… »
Elle était revenu entretemps… Silencieuse, la mine neutre…
« Puisque cela me concerne, qu’on me laisse le choix… Il nous reste donc beaucoup de temps… Pour être heureux… Enfin… Nous voulons un autre enfant et il y a déjà une petite fille qui doit vivre son enfance mieux que la mienne…
- Bien sûr…
- Ne vous formalisez pas… Ce que nous vivons depuis notre arrivée ici peut être considéré comme du bonus… Du vrai bonus… Nous étions destinés à mourir dans l’espace…
- Lucille…
- Non… Ne vous inquiétez pas… Nous n’avons rien à vous reprocher… Une Reine n’est pas censée vivre éternellement… Nous vous avons parlé de notre rencontre avec ma mère, et si mon affection permet de faire progresser les connaissances, tout ce que nous avons vécu n’aura pas été inutile… »
Angus s’était résigné, Luc s’était approché d’elle…
« Je n’aurai qu’une chose à dire alors… Aimez-vous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les libellules   

Revenir en haut Aller en bas
 
les libellules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bouquet de romarin
» [Société des Libellules] Autour de la Piscine
» Les libellules de l’ombre [PV : Kireru Reisen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
USS NORMANDIE :: Hors rpg :: Forum de l'écrivain-
Sauter vers: